Château de Chaumont-sur-Loire

Tác giả Bài
Thanh Vân

  • Số bài : 2965
  • Điểm thưởng : 0
  • Từ: 28.05.2007
  • Trạng thái: offline
Château de Chaumont-sur-Loire 01.06.2009 16:25:32 (permalink)
Château de Chaumont-sur-Loire
 

 
 
Le château de Chaumont doit une partie de sa beauté au site magnifique qu’il occupe. Bâti à la fin du XVe siècle par la famille d’Amboise, il domine la rive gauche de la Loire, au point où le coteau calcaire est le plus abrupt. Faisant face au fleuve, le château se dresse à l’extrémité d’un parc paysager couvert d’arbres séculaires. À ses pieds, sur la rive, s’étend le village.
 
Le château possède de luxueuses écuries, aménagées à la fin du XIXe siècle par le prince Amédée de Broglie. Ces écuries illustrent assez fidèlement l’attention toute particulière que la riche aristocratie manifestait alors pour ses chevaux. Elles sont considérées à l’époque comme les plus luxueuses d’Europe, bénéficiant d’un éclairage électrique à arc, au même titre que l’opéra Garnier et l’Hôtel de Ville de Paris. Le château possède de très belles collections de meubles, tapisseries et objets datant des XVIe, XVIIe et XIXe siècles.
 
Le parc paysager du XIXe siècle, dessiné par Henri Duchêne, domine la vallée de la Loire. Il abrite chaque année, de la mi-juin à la mi-octobre, le Festival international des jardins. Cette manifestation permet à une vingtaine d’artistes et de paysagistes venus du monde entier de concevoir des jardins thématiques. La beauté de l’ensemble atteint son apogée en automne.
Cuộc đời một giấc mộng
Thời gian thoáng mây bay
Nguồn tâm không xao động
Khoan thai
 
#1
    Thanh Vân

    • Số bài : 2965
    • Điểm thưởng : 0
    • Từ: 28.05.2007
    • Trạng thái: offline
    RE: Château de Chaumont-sur-Loire 01.06.2009 16:28:33 (permalink)



     
    Festival 2009 " Jardins de couleur "

    C’est à son château que le domaine de Chaumont doit avant tout sa célébrité. À son sujet, il convient d’ailleurs désormais de parler de domaine. En effet, le château de Chaumont-sur-Loire et le Conservatoire international des parcs et jardins (CIPJP) se sont réunis pour former le domaine de Chaumont-sur-Loire, et leurs programmations culturelles œuvrent de manière complémentaire.
    Créé en 1992 sur fonds publics, le CIPJP a pour fonction de mettre en évidence le renouveau de la création dans le domaine des jardins et de l’art paysager, avec pour temps fort la tenue d’un festival chaque année. Depuis, les activités du conservatoire se sont diversifiées, avec la création d’un centre de formation, d’un centre de documentation et d’un bureau d’études.
    Le festival
    Le parc du château abrite chaque année, de début juin à la mi-octobre, le Festival international des jardins de Chaumont. Cette manifestation, organisée par le CIPJP, permet à une vingtaine d’artistes et de paysagistes venus du monde entier de réaliser des jardins thématiques.

    Depuis 1993, plus de 200 jardins y ont été créés, autant de prototypes des jardins de demain, mais, surtout, inépuisable mine d’idées accessibles à tous et adaptables par chacun. La devise du festival "Venez piquer nos idées", fonctionne à plein régime.
    Le principe du festival est simple : le parc dessiné par Jacques Wirtz se compose de 30 parcelles entourées de haies de hêtres d’environ 240 mètres carrés chacune. Chaque paysagiste a toute liberté, à condition de ne pas dépasser un budget donné et de se conformer au thème de l’année. Chaque année, les jardins sont détruits pour laisser place à d’autres créations.
    En fait, si les conditions financières sont rigoureusement respectées, une souplesse s’est installée dans la succession des jardins : quelques-uns survivent à une saison, parce qu’ils peuvent évoluer, parce qu’ils ont été plébiscités par le public ou qu’ils servent de terrain d’expérimentation pour des étudiants.
    Avec plus de 150 000 visiteurs par été, le Festival international des jardins est aujourd’hui la première manifestation française du genre et l’une des principales en Europe.
     
    #2
      Thanh Vân

      • Số bài : 2965
      • Điểm thưởng : 0
      • Từ: 28.05.2007
      • Trạng thái: offline
      RE: Château de Chaumont-sur-Loire 01.06.2009 17:11:18 (permalink)
      [image]http://diendan.vnthuquan.net/upfiles/34101/8FCBB52AB5A549068332EDEB1F27F628.jpg[/image]
       
      Dominant la Loire, Chaumont a une situation qui rappelle celle d'Amboise. De sa terrasse, la vue sur la vallée est admirable. Un très beau parc l'entoure. Ses bâtiments, dont la rudesse féodale s'atténue au contact de la Renaissance, sont complétés par de luxueuses écuries, vestiges du temps des équipages.

      Ancienne forteresse deux fois rasée, Chaumont fut réédifié de 1465 à 1510 par Pierre d'Amboise, l'aîné de ses 17 enfants, Charles I d'Amboise et son petit-fils, Charles II. Ce dernier, grâce à son oncle, le cardinal Georges d'Amboise, en grande faveur auprès de Louis XII, fut Grand-maître de la Maison du roi, maréchal, amiral de France et lieutenant-général en Italie.
      En 1560, Catherine de Médicis, veuve de Henri II, n'acquiert le château que pour se venger, par un détour, de Diane de Poitiers, la favorite du défunt roi. La reine oblige sa rivale à lui céder sa résidence préférée, Chenonceaux, en échange de Chaumont.

      Le passage à Chaumont de Catherine de Médicis, l'existence d'une salle reliée au sommet d'une tour par un escalier ont mis en branle les imaginations, On a fait de cette salle le cabinet de Ruggieri, l'astrologue de la reine, et, de la tour, l'observatoire d'où Catherine et son maître en cabale interrogeaient les astres. C'est à Chaumont, prétend-on, que la reine aurait lu dans l'avenir le sombre destin qui attendait ses trois fils François II, Charles IX et Henri 111 et l'avènement des Bourbons avec Henri IV.

      Quant à Diane, Chaumont ne la retiendra pas et elle ira terminer ses jours dans son château d'Anet.

      Des médaillons en série.Au 18 s., un des propriétaires, Le Ray, intendant des Invalides. loue, moyennant 1 200 livres par an et, en plus, le logement et le chauffage, les services de Nini, célèbre artiste italien, graveur sur verre et céramiste.Nini installe un atelier dans les écuries et son four dans un ancien colombier qui fut plus tard transformé en un petit manège où les enfants du château apprenaient l'équitation. Nini reproduit à de nombreux exemplaires, grâce à un moule en creux, les médaillons de plus de cent personnages célèbres de l'époque.
      Le Ray tire un large profit de cette conception nouvelle et industrielle du portrait.

      Madame de Staël (début du 19 s.).Exilée de Paris par Napoléon, elle passe quelque temps à Chaumont.
      A ses hôtes qui lui vantent le paysage de la Loire, elle répond mélancoliquement : "Oui, ce spectacle est admirable, mais combien je lui préfère mon ruisseau de la rue du Bac".

      Le parc.Une montée à pied d'une dizaine de minutes, par une allée ombragée qui offre des échappées sur la Loire, conduit au château. Promenade agréable donnant un aperçu du beau parc aux cèdres centenaires.

      Les bâtiments.
      La façade extérieure Ouest, la plus ancienne, a un sévère appareil militaire. La plupart des fenêtres qu'on peut y voir actuellement n'existaient pas à l'origine, Les deux autres façades, tout en gardant l'apparence féodale, ont subi l'influence de la Renaissance.
      Au niveau du rez-de-chaussée, court une frise qui porte les C enlacés de Charles d'Amboise et de sa femme Catherine ainsi que le rébus du château une montagne qui brûle ou "chaud mont"
      Devant chaque mâchicoulis, est sculpté l'emblème de Diane de Poitiers : 2 D entrelacés ou bien le cor, l'arc et le carquois. attributs de Diane chasseresse.

      Derrière le pont-levis, la porte d'entrée est ornée des armes de France avec les initiales de Louis XII et d'Anne de Bretagne. Sur la tour gauche, est sculpté le chapeau du cardinal d'Amboise.

      Sur la tour droite, les armes de Charles d'Amboise, amiral et Maréchal de France. Ces emblèmes sont abrités par des édicules où le gothique se mêle à la Renaissance italienne.

      Entrant dans la cour, on ira d'abord à la terrasse. Elle a été établie au l8 s. sur l'emplacement de l'aile Nord, jetée bas par un châtelain amateur de vue. On y découvre un magnifique paysage de Loire.

      Les appartements.Ils comprennent entre autres les chambres des deux rivales Catherine de Médicis et Diane de Poitiers, ainsi que celle de Ruggieri, et contiennent de belles tapisseries, quelques bons meubles, une collection de médaillons en terre cuite exécutés par Nini.

      Les écuries.Elles se trouvent à 50 m du château. Leurs dimensions et leur luxe donnent une idée de la place que tenait, dans les familles princières, la plus noble conquête de l'homme.

      <bài viết được chỉnh sửa lúc 01.06.2009 17:20:49 bởi Thanh Vân >
      Attached Image(s)
      Cuộc đời một giấc mộng
      Thời gian thoáng mây bay
      Nguồn tâm không xao động
      Khoan thai
       
      #3
        Online Bookmarks Sharing: Share/Bookmark

        Chuyển nhanh đến:

        Thống kê hiện tại

        Hiện đang có 0 thành viên và 1 bạn đọc.

        Chú Giải và Quyền Lợi

        • Bài Mới Đăng
        • Không Có Bài Mới
        • Bài Nổi Bật (có bài mới)
        • Bài Nổi Bật (không bài mới)
        • Khóa (có bài mới)
        • Khóa (không có bài mới)
        • Xem bài
        • Đăng bài mới
        • Trả lời bài
        • Đăng bình chọn
        • Bình Chọn
        • Đánh giá các bài
        • Có thể tự xóa bài
        • Có thể tự xóa chủ đề
        • Đánh giá bài viết

        2000-2020 ASPPlayground.NET Forum Version 3.9