Maux de l' encrier

Tác giả Bài
Thanh Vân
  • Số bài : 3322
  • Điểm thưởng : 0
  • Từ: 28.05.2007
Maux de l' encrier - 24.01.2010 18:13:27
[image]http://diendan.vnthuquan.net/upfiles/34101/2AB604FA99094EE59D8CD0C7464F10AD.jpg[/image]

   Maux de l' encrier

Je Je couche des mots sur du papier
Et mon cœur me sert d'encrier
ça fait du bien parfois
ça fait mal aussi quelques fois

Changer de peau
Pour trouver les mots
Se poser des questions
Pour trouver des solutions

Chercher la vérité
Avec sincérité
De ce qui se cache au plus profond de soi
Pour retrouver la foi (sa voix)

Accepter les épreuves
Même si les réponses
Ne sont pas souvent
Celles que l'on attend

Ecrire avec sentiments
Ce que l'on ressent
Pour combattre ses maux
Avec des mots

Pour pouvoir les nommer
Les identifier et les affronter
Il est plus facile d'être sage
Quand l'ennemie a un visage

Plus facile est le naufrage
Quand on en connaît les raisons et l'équipage
Quand on connaît la provenance
De sa souffrance

Alors je couche mon cœur sur du papier
Pour me vider, me libérer et partager
Et quand je me mets à pleurer
C'est que mon coeur bat sur le papier...

 
"Texte emprunté chez Peter Pan "


<bài viết được chỉnh sửa lúc 24.01.2010 18:16:53 bởi Thanh Vân >
Attached Image(s)
Cuộc đời một giấc mộng
Thời gian thoáng mây bay
Nguồn tâm không xao động
Khoan thai

jean2150
  • Số bài : 28
  • Điểm thưởng : 0
  • Từ: 13.07.2008
RE: Maux de l' encrier - 02.06.2010 09:34:40
Nuage Dorée ou Nuage d'Azur,

Mon stylo noir écrit, sur une feuille blanche,
des mots qui seront lus par des gens inconnus
que je n’ai jamais vus. Pourquoi mettre mon âme à nu ?
Pourquoi, sur mon bureau, faut-il que je me penche ?

Oui, pourquoi vous montrer mes tentations secrètes ?
Pourquoi donc vous livrer mes rêves les plus beaux ?
Pourquoi ressusciter, de leur profond tombeau,
les vagues de ma peine et leur coupante crête ?

Pourquoi vous exposer mes amours éphémères,
l’espoir qui me nourrit, les peurs qui me harcèlent,
mes lointains souvenirs, les larmes de ma mère ?

Peut-être pour laisser, sous ce gris firmament,
un peu de poésie, une claire étincelle,
peut-être pour prouver que j’existe vraiment.
Hành trình ngàn dặm bắt từ một bước đi