Le vélo d'autrefois.....

Tác giả Bài
snowynguyen

  • Số bài : 13
  • Điểm thưởng : 0
  • Từ: 31.05.2011
  • Trạng thái: offline
Le vélo d'autrefois..... 16.06.2011 01:50:56 (permalink)
TINH TAM 3 est le nom de mon école du 1er à la 9 ème. L'année1982-1983 a marqué la dernière année scolaire. Nous formions un groupe de 6 filles comme My Linh, Thuy Ha, Phuong Linh, Thu Loan, Bang Tuyet et moi. Mon nom n'a pas de prénom comme les autres, sauf "Thi" inséré entre le prénom et le nom de famille.
 My Linh habitait près de la résidence de l'enseignant Tho. My Linh était une jeune fille chinoise Tai Chieu. Thuy Ha était une fille d’un propriétaire du magasin de cercueil. Sa maison possédait un pommier à côté de la barrière d'entrée.  Phuong Linh habitait près du pont  ''Tra Men'' tandis que Thu Loan vivait près du pont ''Thien Ho''. Son père était un officier de l'ancien régime ''avant 75''. Sa maison avait un grand pommier et tamariniers longeant au bord de l'étang tandis que la maison Bang Tuyet  était tout à fait normale qui était aussi à la proximité de celle de Thu Loan. Ma maison se trouvait seulement deux minutes de marche à la porte de l'école. A la dernière année scolaire, nous nous avions disputé et ne nous entendions pas ensemble, donc notre groupe était réduit à cinq filles et j'étais dans la solitude à partir de ce moment-là. Je devais apprendre à concurrencer contre les qautre filles. Dans ce groupe  My Linh était la plus intelligente et les autres étaient des filles normales. Depuis alors, j'étais seule à ma manière sans elles. Je n'avais pas le goût de me faire d'autres amies. Je me sentais triste et solitaire tout au long de cette année scolaire. Parmi elles, je respectais My Linh la plus parce qu'elle était si intelligente. Chaque jour, je devais aller à l'école seule. Aux temps libres je me suis assise sur le balcon du deuxième étage, regardait sur  la route en observant les piétons au passage car ma maison se situait à côté de la rue principale menant vers le centre-ville de ST. J'ai souvent voulu faire du vélo à l'école comme les autres mais ma famille n'avait qu'un seul vélo en acier inoxydable pour les filles qui était très lourd et n'était pas équipé d'un panier à l'avant pour transporter des objets d’école comme à l'heure moderne. Je me souvenais à ce moment dans la ville de ST, il restait seulement quelques modèles similaires au nôtre.
À la fin de l'année scolaire, Phuong Linh a reçu un certificat de mérite comme « bon élève ». Je n'avais manqué que de 0,1 points dans la composition pour gagner cet honneur. C'est pourquoi mon nom ne figurait pas dans la liste des « bon élève ». Je me sentais si triste parce que le système était injuste. Tout le monde savait ma capacité d’apprentissage pendant toute l'année scolaire. Après la cérémonie, j'étais classée comme « étudiant de niveau avancé ». Mais cette année-là, nous devions étudier très dur afin de préparer l'examen d'entrée de l’école de HD.
Nous avions beaucoup de plaisirs de jouer ensemble depuis de nombreuses années, mais avec seulement une querelle enfantine qui ait détruit notre relation pour l'année entière. Nous n'avions pas parlé un seul mot les uns des autres. Lors de l'examen terminal de 9ième année, je m’étais assise à côté de Bang Tuyet, car nous avions du même prénom. Après avoir terminé l'examen, j'avais cessé d'écrire et examiné la dernière fois avant de présenter au professeur, Bang Tuyet n'était pas en mesure de compléter encore parce que le sujet était difficile et astucieux de la part de ''l'auteur’’. Elle avait peur de mériter une note ''zéro sur dix''. J'étais très confiante de mon examen. Bang Tuyet me demanda soudain:
           "Comment le faire?''
           ''Juste fournir des directives générales avant que l'histoire de CHI DAU se produisait, ne s’inquiète pas du reste car nous risquons de fournir une mauvaise réponse‘’, répondis-je.
Ensuite, je citais quelques exemples concrets, de sorte que Bang Tuyet alors puisse comprendre l’énoncé. Elle se mit à écrire. Après avoir complété l'examen de 9ème année, j'avais reçu une note "très bon" mais j'étais déçue parce que je n'avais pas reçu la mention «bon élève» décernée par l'école. Dans les circonstances normales, une combinaison d’une note finale "très bon" et une mention de ''bon élève'' à la dernière année scolaire, je pourrais être exemptée de l'examen d'entrée à l'École secondaire Hoang Dieu. Je devais donc passer l'examen de transition à l’école de HD (HD). Phuong Linh devait également passer l'examen comme les autres. Elle n'était pas une excellente élève, mais ''chanceuse’’.
Après avoir complété la classe du 9ième, j’avais concentré sur la préparation de l’examen d’entrée à HD secondaire. J’avais très bien écrit l’examen. Mes parents demandaient à notre oncle Cu Na, appellation selon la tradition chinoise pour vérifier mon résultat en lui fournissant mon numéro d'enregistrement. Cu Na était également un professeur de mathématiques à l'école secondaire de HD. Son vrai nom était Quang. Après avoir compilé tous les résultats, Cu Na se précipita à notre maison pour informer mes parents que je n'avais une excellente note de 9,75 sur 10 en mathématiques. Il n’y avait que quelques étudiants qui atteignaient 10 sur 10 points. A cette époque, j'étais très frustrée parce que je ne comprenais pas pourquoi je n'avais pas reçu 10 sur 10. Néanmoins, j'avais reçu une note très élevée sur l'examen d'entrée à l'école Hoang Dieu.
Le 05 Septembre, 1983 marquait le premier jour de HD. J'étais contente de rouler en vélo Mini qui m’étaient laissé par mon cinquième sœur. Le vélo était utilisé pendant de nombreuses années de mes sœurs CHI HUE, CHI BAY et enfin à mon tour. Toutes mes sœurs ont gardées en bon état. Ils l’ont nettoyé tous les jours, il était si brillant comme la cloche, les roues, châssis en acier, les jantes, etc .... Mon père avait également pris soin de lui. J'avais donc dû suivre les mêmes règles. Peu à peu, mes deux sœurs aînées étaient en route pour Sai Gon pour continuer l'Université, puis ma sœur appelée CHI BAY et moi, on partageait ce vélo à ST. Elle l'utilisait en classe matinale, je l'avais dans l'après-midi. Nous l'utilisions avec soin et amour. Ma famille composait cinq garçons et cinq filles. Mon père nous avait souvent appelés comme NGU LONG CONG CHUA qui signifie «cinq princesses de la famille du dragon"  pour le plaisir. Cinq jeunes filles étaient séparées de 2 ans entre elles, sauf Chi Hue et Chi Bay étaient séparées par quatre ans. Cette année-là Chi Bay était aux 12 ièmes années qui étaient la dernière année scolaire au lycée et j'étais en classe de 10 ièmes années qui était la première année de HD.
Retour à l'école le premier jour, j'étais excitée parce que j'avais une chance de porter de nouveau vêtement avec chemise blanche, pantalon noir et rouler en vélo Mini. Je ne pouvais pas décrire mon sentiment à ce moment-là et j’étais debout en face de la barrière de HD et pensait que j’étais devenue une jeune adolescente.
En entrant dans la porte principale de l'école, nous avions l'obligation de descendre du vélo et marcher à pied jusqu’au stationnement. Dans certains cas, les garçons tenaces roulaient en vélo à l'intérieur de la cour d'école, l'agent de sécurité pouvait leur demander descendre et marcher avec le vélo, mais pas rouler. Le garde de sécurité me connait car il connaissait mon frère aîné vivant en France où j'ai eu l'occasion de parler avec lui. Il avait vécu et travaillé en France depuis de nombreuses années. Il revint au Viet Nam et travailla pour HD comme garde de sécurité. Je me demandais pourquoi il avait accepté de travailler pour HD à cette position.
Lorsque mon nom était sur la liste de classe 10A4 où l'anglais était la langue première, j'avais rencontré Phuong Linh, Thu Loan, Bach Tam, My Linh, Thuy Ha de la classe 10A3. C'est pourquoi nous avions fait la paix une fois de plus, car ma classe était à côté de la leur. Nous nous sommes rassemblées, mais My Linh a dû quitter la classe d'école et de sortie précoce en raison de difficultés financières ou pour préparer des migrations à l'étranger. Donc, notre nouveau groupe a baissé à quatre filles et un gars. Je me suis assis à la première table avec Hoang Oanh, Phuong Linh et My Trinh. La table suivante composait de Dinh, Thinh et Ngan. Après avoir défini le rôle et la responsabilité (des postes) de chacun/chacune dans la classe, à la première journée à l'école, je n'avais pas remarqué des nouveaux amis autour de moi. Tout ce que je savais, c'était tout nouveau, nouvelle école, nouvelle classe et nouveaux visages. Tout était étrange pour moi. Seules Phuong Linh, Thu Loan étaient mes vieilles amies, le reste de la classe sont arrivés de tous les endroits de la province de Soc Trang, tels que Truong Khanh, Phu Tam, Dai-Ngai, etc .... Notre tuteur de classe était Mme Chuyen et Dung, une fille était chef de classe. Il y avait 35 filles et garçons dans notre classe.
Chaque jour, j’avais  roulé en vélo à l'école dans l'après-midi et ma sœur l’avait utilisé le matin. Le vélo roulait bien sur la route et ne brisait jamais parce que nous l'avions utilisé avec beaucoup d'attention et mon père avait vérifié régulièrement.
Après quelques mois au lycée de HD, je commençai à me faire connaître notre école et faisais connaissance de nouveaux/nouvelles amis/es. Nous Phuong Linh, Thu Loan, moi-même formions un nouveau groupe femelle et les autres gars un groupe male composant de Dinh, Thinh, et Ngan. Les gars étaient grands  mais Dinh et Ngan étaient les plus beaux. Un jour après l'école, Dinh me demanda poliment mon livre d'histoire pour emprunter, je l'avais immédiatement sorti  dans mon sac et le prêter à Dinh. Lendemain après l'école, Dinh m'avait appelé et dit : ‘’Dinh renda à Tuyet le livre et Merci’’
Je l'apportais à la maison mais sentais quelque chose d’anormale dans mon livre. Je l'avais ouvert et vu une enveloppe avec une carte d'amour, avec un peu de poésie-élève et affection:
        ''Elle a de beaux yeux,
        Que je la vois ...''
J'avais étonnamment lu et l’immédiatement détruisais parce que si quelqu'un d'autre ou ma sœur pouvait le voir, j'avais un problème. Depuis ce jour-là Dinh m’envoyait une lettre demandant un rendez-vous  chez le maitre/tuteur de classe. Thuong était notre camarade de classe qui vivait avec elle. Thuong provenait de Truong Khanh et elle était aussi classée comme un «bon élève». Nous nous sommes réunis à la maison de maître de classe. Nous nous asseyions et ne disions rien. Nous écoutions la maître de classe pendant qu'elle parlait. Après ce jour-là Dinh avait souvent organise un rendez-vous à la maison du maitre de classe. Nous contactions ensemble un court temps mais je n'aimais pas cette façon parce que les camarades de classe pouvaient détecter quelque chose anormale entre nous.           En réalité, il était juste une relation habituelle et ne s'était rien passé entre nous. Ensuite, j'étais tellement en colère et commençais à haïr Dinh sans raison. Je détestais parler à Dinh après. J'étais tellement ridicule, parce que nos amies essayaient de nous rapprocher, puis Thinh me remettait une lettre de Dinh.        
J'avais refusé en disant:
          ''Ne plus envoyer de courrier a moi ‘’
Ces histoires ne sont connues que par Dinh, Thinh, Ngan et moi-même.
Personne d'autre ne connaissait ce secret.
Chaque jour, je montais en vélo à l'école avec Phuong Linh. Un jour Dinh prenait son vélo et essayait souvent de passer devant nous. Une fois, nous avons entendu ‘’bum'' puis il tombait et Phuong Linh lui disait ''tu méritais de tomber et n’essaies pas à rivaliser avec les filles, ah ».
Nous avions ri, mais pas si fort, nous avions peur que Dinh pourrait le réaliser.
La 10 ième année qui marquait la période de transition de 9è année à l'école secondaire avait produit autant de changements tel que l'arithmétique à l'algèbre. En général, nous avions rencontré de nombreuses difficultés, certains bons élèves qui avaient si bien performé à la 9 è année ou à l'école primaire étaient devenus «élèves moyens» au 10 è. Ce fut notamment le cas de Thuong, parce que les mathématiques étaient la matière la plus difficile, ainsi que la biologie et la chimie. C'est pourquoi nous avions dû prendre un cours complémentaire privé hors de l’école. Puis une de nos camarades s’appelant Thu Loan avait trouvé un nouveau professeur privé KA qui spécialisait en matière habitait à proximité de notre maison. Elle était une nouvelle enseignante donc sa méthode n'était pas très bonne mais nous n'avions pas d'autre choix que de poursuivre notre étude avec elle. Nous étions 5 filles qui n’étions pas dans la même classe, mais nous payions les mêmes frais de scolarité. Je performais assez bonne en cette matière. À la fin de 10 è année, j'avais mérité un bon résultat.
Vers la fin d’année, HD avait organisé un gala musical performé par ses élèves. J'avais composé une danse en classe, puis notre professeur de la gymnastique nous avait aidé à améliorer notre style de danse. Après avoir effectué le gala jusqu'à 10 heures, il était trop tard pour rentrer. Hoang Oanh nous avait demandé de rester à sa maison. Nous étions quatre filles de cette soirée. Ensuite, nous avions décidé de passer la nuit dans sa maison et informé nos familles consécutives par téléphone. Ce soir-là, nous avions rencontré son frère nommé Quach Huy Chien qui étudiait la même catégorie de ma sœur aînée, mais dans le groupe français. Il était un auteur-compositeur. Quand il n'avait que 10 ans et remporté le prix du meilleur compositeur à cette époque. Il avait beaucoup de talent dans la musique, peut-être parce qu'il méritait certains gènes de son Père. Il jouait de la guitare et je chantais presque jusqu'à tôt le matin. Par conséquent, nous étions fatigués et allions nous coucher tard après.
J'avais remarqué Chien depuis. J'étais dans la classe de l’après-midi. Il était dans la classe matinale. Nous parfois avions vus ensemble. Il montait en vélo gris tandis que le mien était un Mini en acier inoxydable. Quelques fois nous avions fait une promenade autour de ST ensemble au temps libres. Mes camarades de classe commençaient à créer des rumeurs au sujet de nous. Dinh sentait mal à l'aise à ces rumeurs car nous roulions autour de la ville de ST seulement pour le plaisir.
L'été était finalement venu, le dernier jour de la classe nous avions fêté avec des gâteaux et des boissons afin de dire adieu informel de clase 10A4. Quynh était venu à notre classe. Il nous connaissait, moi et Chien. Il était le petit ami de Thuong. Quynh était venu et visité notre classe, ensuite joué de la guitare.Il chantait très bien, Dinh l’avait vu et qu’il pensait que c'était mon petit ami. Dinh avait gêné, tout le monde s'en rendait compte. Cette année-là j'avais mérité encore une autre mention comme "élève avancé". C'était la fin de la première année à l'école HD.
Arrivée à la classe 11 è qui fut la deuxième année du lycée tandis que ma sœur Nga commençait  son Université de Thu Duc. C'est pourquoi elle m’avait laissé le vélo. Chaque matin, j'avais la responsabilité de préparer le thé et le petit déjeuner pour mes parents et membres de la famille. J'avais ensuite embarqué sur la bicyclette pour aller à l'école. Ma classe était de 11 A4 et notre nouveau professeur-tuteur appelé Duyen qui nous enseignait les mathématiques et la politique. En effet, nous étions plus fatigués que la 10 è parce que l'enseignant n'avait pas l'expérience de l'enseignement en mathématiques. J'avais dû suivre des cours complémentaire privé en physique et mathématiques avec les profs Nhi et Huong qui étaient des excellents enseignants en la matière. J'avais très bien performé en ces 2 matières.  J'avais commencé à m’intéresser à ces matières. En même temps nous avions peur du prof de maths de HD parce qu'il enseignait si mal. Un jour, notre prof en mathématique était malade, nous étions venus rendre visite à sa résidence à Dai Tam où il avait planté beaucoup de légumes et de canne à sucre. Je me souvenais de manger un morceau de canne à sucre, il le coupait pour nous. Il était si gentil, mais à cause de sa mauvaise méthode d'enseignement, il n'avait pas pu pleinement exprimer toutes ses idées aux étudiants. En classe de 11è, nous devions faire beaucoup de travaux publics tels que creuser les étangs après l'école, la plantation de pommes de terre et le riz, etc … Dinh était le chef de classe qui m’aidait beaucoup à ce moment-là pour ces travaux. Un jour, notre école a organisé un concours de quiz pour les élèves, Dinh, moi et un ami étions des participants dans le groupe. Mais Dinh était si intelligent. Dinh répondait à la question plus vite et je ne pouvais pas frapper la cloche pour répondre rapidement aux questions, Dinh m'avait donné la chance de répondre à certaines questions. Nous deviendrions les amis depuis. J'avais donc échangé quelques mots avec Dinh comme d'habitude sauf l’histoire de garçons et de filles.
En cette période je roulais toujours en vélo autour de ST avec Chien. J'avais de moins en moins d’occasion de le faire car j'avais beaucoup de matière à apprendre, à me préparer pour l'examen d'entrée universitaire. C'est pourquoi j'avais très peu de temps pour le rencontrer. Le résultat de cette année était encore «élève avancé».
Cela durait deux ans avec le Mini à l'école HD tous les jours. J'avais dû le finalement quitter pour aller à Sai Gon en vue de la préparation de mon examen d’admission à l'Université l'an prochain. Je l'avais manqué. À Saigon j'utilisais le vélo de ma sœur équipé des grandes roues, car avec le mini nous ne pouvions pas aller loin dans une grande ville comme Saigon. Après avoir passé trois mois d'été à Sai Gon, j’étais revenu à Soc Trang pour compléter le dernier semestre de l'année scolaire.
Chien était venu à ma maison et demanda à ma sœur de me voir plusieurs fois.
Chien voulait sortir avec moi mais je n’avais pas pu, donc je lui répondais accidentellement :
''Je n'ai pas le temps de sortir plus avec toi, je dois étudier''
''Nous sortons parfois, pas toujours''. Chien dit :
''Désolé, je ne peux pas''
Puis nous nous étions séparés à partir de ce moment-là. Chien avait coulé ses larmes tandis que je me suis trouvé coupable. Alors mon cœur était fermé parce que je ne l'aimais pas. Il n’était qu’un sentiment comme quelqu'un qui venait manifester un intérêt sur moi quand j'étais une jeune fille. Disant « au revoir » avec lui et puis je laissais tomber le chant depuis.
Arrivée à la 12 è année, notre nouveau professeur nommé Thanh sélectionnait uniquement les meilleures élèves des classes différentes. C'est pourquoi mes camarades de nouvelle classe étaient considérés comme des "bons élèves". Notre nouveau noyau s'était formé avec seulement My Trinh et Cam Dao. Phuong Linh et Thu Loan étaient transférées à une autre classe. My Trinh était assise à mon côté.  Je performais  si bien cette année-là. Dans ma nouvelle classe il y avait un groupe male composé de 4 gars appelés Su, Hai, Tam et Anh. Ils étaient très intelligents. Ils étaient très bons en maths, chimie et biologie. Ils rêvaient de devenir pharmaciens. Personne ne pouvait pas être mieux et il était presque impossible de les dépasser dans ces matières. Mais mon point fort  était sur la physique et les mathématiques tels que l'intégration, l'arithmétique Volumétrique (Tich Phan, Luong giac). J'avais suivi la recommandation de ma sœur qui était de me concentrer sur ces matières car elles étaient la base de mathématiques à l'université. Ma sœur m'avait laissé son livre d’exercice de préparation en mathématique écrit par l’enseignant Huong dans lequel les questions et les exercices étaient si bien préparées et elle m’avait dit: ''Si j'étais capable de résoudre tous ces exercices, je ne craindrai aucun examen''
J'étais nommé comme trésorier de classe (caissier). Je ne voudrais pas être fière de cette position sauf les déficits budgétaires. En cette année, j'étais souvent malade à cause du travail ardu et autant de stress à l'école. Et nous avions dû travailler dans l'après-midi, comme sabler le bambou pour fabriquer les rideaux/stores en bambou pour fin de l'exportation. Depuis ce temps-là Dinh m'avait toujours aidé et nous avions rétabli nos relations amicales. Par conséquent, les camarades de classe articulaient des rumeurs entre moi et Dinh. Dans mon cœur, je n'étais plus en colère et la haine envers Dinh mais considérais comme deux amis. Dinh était très bon en mathématiques, physique, chimie et avait une bonne mémoire des matières comme l'histoire et la géographie. Il passait moins de temps pour étudier, mais comprenait plus vite que moi.
Cette année-là, j'avais été choisie par l'enseignant Thuan en physique à participer au concours inter-collégial de la province de HG (HG est aujourd'hui découpé en 2 provinces CT et ST). Après la compétition je n'avais pas obtenu de bons résultats scolaires. A la 12 è année nous étions très occupés et travaillaient très dur. J'avais dû prendre des cours complémentaires privés en mathématiques et en anglais. Afin de préparer l'examen de ces quatre matières qui étaient obligatoires - physique ou la biologie, la chimie (qui sera annoncé à la fin du semestre), sous réserve de la composition (comme obligatoire) et en anglais, la littérature ou l'histoire, la géographie (à annoncer à la fin du premier semestre). Nous avions dû nous concentrer sur les 4 matières principales à la préparation de l'Examen d'admission de l'Université, comme les mathématiques, Physique, Chimie universitaire. My Trinh et moi nous faisions nos devoirs à ma maison. A partir de ce moment-là nous étions moins intéressées l'anglais et notre professeur d'anglais nous avait rappelé: ''Si vous vous êtes trop concentrés sur l'examen d'entrée universitaire, vous risquiez écouler le diplôme d'études secondaire''
Après l'achèvement de l'examen du second semestre, l'année scolaire a pris fin à HD. Nos cours fûrent interrompus car nos enseignants étaient très occupés à d'autres tâches comme la préparation et la révision des examens. Nos amis My Trinh, Cam Dao et moi nous avions sorties de l'école quelque fois pour chercher quelques choses à manger dehors comme les grenades, le thé vert, vermicelle à la soupe de poisson (Bun nuoc leo), etc ... Nous étions autorisés à sortir l'école pendant la journée parce que l'agent de sécurité me connaissait tandis que d’autres élèves ont dû rester dans la classe. Elles causaient et parlaient de l'avenir, mais je n'avais rien dit un mot parce que je n'avais aucune idée de ce que je ferai. My Trinh était mon meilleur ami et j’avais partagé mon histoire avec elle, mais j'avais soigneusement utilisé des mots délicats avec elle aussi. Elle avait un bon caractère et elle ne m'avait jamais demandé mon plan.
Après deux semestres passés, j'avais obtenu une autre mention «étudiant avancé».  A partir de ce moment-là c’était fini le temps de faire des devoirs tard dans la nuit et la cuisine tôt le matin avant l'école. Peu de temps après, j'avais quitté ST et m'était rendu à Sai Gon pour préparer mon examen d'entrée à l'université. J'ai laissé mon vélo mini à ma jeune sœur. Le vélo nous transportait tous les jours à HD pendant 2 saisons. Il avait gardé tant d'amours de nos sœurs. Il avait témoigné autant de rencontres de nos sœurs parce que les ''Cinq princesses de la famille du dragon '' étaient des jolies filles qui étaient classées comme ''les jolies fleurs de HD''. On nous avait donné le nom comme « les filles au longs cheveux ».
Peu de temps après l'examen de fin d’étude secondaire, à la fin de Juin,  j'avais reçu un appel téléphonique de ma tante:
''Tu as reçu une bonne note de l'examen d'obtention de diplôme''
J'étais très heureuse et satisfaite de ce résultat. J'étais finalement relaxée en vue de préparation de l'examen d'entrée à l'université. Les examens avaient marqué une période de transition difficile du lycée HD à l'université pour tous les élèves.
Pendant tout le séjour à Saigon, j'avais rencontré parfois Dinh. Mon père lui avait donné mon adresse personnelle. Dinh m'a invité à boire un verre quand je vivais dans la rue Le Van Sy (ou rue Truong Minh Giang avant 75).
Dinh poursuivait ses études à l'Université de Polytechnique (ou Phu Tho avant 1975) alors que je poursuivais mes études au Collège de Pêcherie. Dinh est venu à notre place et a parlé à ma sœur. Elle était sympathique avec Dinh parce qu'il était un beau garçon et a suivi la même carrière qu’elle. Par conséquent, elle était très intéressée à discuter de tout ce qui concerne son champ d'expérience. Enfin, Dinh m'a invité à aller prendre un verre et ma sœur m'a encouragé:
''Allez, chérie’’
Dans mon esprit Dinh a été considéré comme un ami, un compatriote de la ville. Rien d'autre. Après avoir sorti plusieurs fois Dinh a commencé à me demander d'être sa petite amie:
« Tuyet veux-tu devenir mon amie? »
          « Pourquoi? » demanda- je
          « Parce que nous sommes des amis proches depuis longtemps ». Dinh a dit
          « Oui, nous sommes des amis proches, mais nous ne sommes pas des amoureux », répondis-je.
           « Dinh m’insiste d'aller plus loin dans notre relation amicale» a dit Dinh
           « Je ne le crois pas »  répondis-je.
Durant le séjour à Sai Gon, Dinh vivait dans un dortoir de Bach Khoa tandis que nous déménagions dans le district 5. Alors Dinh habitait près de notre maison. Parfois Dinh est venu chez moi et nous avons parlé comme deux vieux amis. Notre relation restait en tant qu'amis et ne pouvait pas avancer plus loin.
La dernière fois que nous avions rencontrée en 91-92, Dinh n’avait plus de patience et me disait:
          « Penses-tu que tu m'aime? »
          « Non, nous sommes toujours des amis ». Je l'avais dit
          « Peut-on aller loin dans notre relation, plus que des amis?  par exemple, comme amoureuse ». Dinh insistait.
          « L'amitié reste toujours l'amitié qui est difficile à changer avec Tuyet ». Je l'avais répondu.
          « Par conséquent, tu penses toujours que nous sommes des amis ». Dinh insistait encore.
          « Oui, comme ça''. J'avais ri.
Après cette rencontre, Dinh s'était marié et avait travaillé comme directeur pour une compagnie de transport de ST et menait une belle vie.
L'été 1997,  je revenais visiter de nouveau le lycée HD afin de donner des dons aux étudiants pauvres qui avaient très bien réussis à l'école et les enseignants qui étaient en situation financière difficile. J'avais rencontré des vieux enseignants comme M. Duyen, Mme Anh, Mme Thuy et M. Thanh. Trois de ces quatre professeurs étaient « tuteurs » de nos classes. J'étais heureuse et touchée en ce moment parce que je ne pouvais plus avoir la chance de revoir tous ces trois enseignants en même temps et même lieu de nouveau.  Je souhaitais qu'ils soient toujours là et en bonne santé. Je ne pourrais pas décrire toutes mes émotions et des sentiments à ce moment-la en comparant à la première journée dans cette école HD.
Notre vélo était utilisé par nos sœurs et moi depuis longtemps. Je l'ai donné à la fille de notre collègue de travail car elle a besoin d'un vélo pour aller à l'école tous les jours comme moi. Le temps a changé, des hauts et comme des bas dans la vie. Mais dans mon coeur je veux toujours voir mon vieux vélo en acier inoxydable pour toujours. J'espère que quelque part dans cette ville, quelqu’un continue d'utiliser ce vélo et le remercier comme moi pour toujours.
Le vélo d'autrefois ne nous accompagne plus et mon père ne prend plus soin de lui parce qu'il nous a quitté à jamais, ainsi que le vieux vélo. Je ne sais pas s’il existe encore au bon et parfait état? Quelque part, j'espère qu'il reste encore intact, ainsi que l'image de mon père étant avec cinq sœurs qui y siègent. Je me souviens de mon père qui nous avait dit:
         «Dinh est un bon gars, pourquoi ne devrais-tu pas te marier avec lui"
Dinh a souvent contacté ma sœur pour obtenir mon email. Nous gardons encore nos contacts comme des vieux amis d’enfance. J'ai demandé sa récente photo. Il a toujours l'air très gentil et élégant aujourd'hui. Je pense que j'ai perdu un amour d'enfance de ce jeune étudiant innocent.
J'ai un désir de revenir à l'ancien temps afin de trouver des amis d'enfance pour des moments inoubliables comme le son des cloches à l'école, revivre de vieux souvenirs de l'amour d’étudient et dans un coin de la classe où il y a quelqu'un me regardait pendant les heures d'entraînement physique et de faire des promenades en vélo autour de ST avec un petit ami….
Et ce jour-là dans une ambiance chaleureuse avec mes cinq frères et cinq sœurs qui aiment souper ensemble avec nos parents, écouter attentivement les paroles de mon père avant d'aller à l'école:
          « Roulez avec prudence, les enfants »
Comme le temps passe, près de 20 ans, je pense toujours à mon ancien vélo.  Le temps passé à l’école revient toujours dans mon esprit avec les devoirs difficiles, les efforts incroyables pour passer les examens, les promenades au long des rues de ST pendant la saison de pluie et sèche avec mes sœurs. L'amour et l’émotion de mes sœurs qui ne pouvaient pas nécessairement être décrits par des mots. Que nous sommes dispersés partout dans le monde entier, mais nous avons la même orientation et guide de nos parents. Nous pensons toujours les uns des autres et parfois je raconte une vieille histoire à mes sœurs « ce vieux vélo est considéré comme un patrimoine, c'est notre amour et il a les mêmes sentiments que nous ». Où est-il maintenant? Est-ce qu’il existe encore ou il vieillit avec le temps comme nous. Ou quelques parts peut-être les gens le jettent dans un coin ou dans un tas d'ordures. J'espère que la personne qui possède ce vélo aujourd’hui, lors de la lecture de ce mémoire, s'il vous plaît le garder et le caresser comme un sentiment respectueux de nos cinq sœurs du vieux temps de HD.
                           
Écrit au printemps-2010
Thy Nguyen
 
#1
    Online Bookmarks Sharing: Share/Bookmark

    Chuyển nhanh đến:

    Thống kê hiện tại

    Hiện đang có 0 thành viên và 2 bạn đọc.

    Chú Giải và Quyền Lợi

    • Bài Mới Đăng
    • Không Có Bài Mới
    • Bài Nổi Bật (có bài mới)
    • Bài Nổi Bật (không bài mới)
    • Khóa (có bài mới)
    • Khóa (không có bài mới)
    • Xem bài
    • Đăng bài mới
    • Trả lời bài
    • Đăng bình chọn
    • Bình Chọn
    • Đánh giá các bài
    • Có thể tự xóa bài
    • Có thể tự xóa chủ đề
    • Đánh giá bài viết

    2000-2020 ASPPlayground.NET Forum Version 3.9